Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 17:48
Le rat

Écrit et illustré par Élise Gravel

Aux éditions Le Pommier (les petits dégoûtants), 2014

Prix : 6,90 euros

A partir de 6 ans

Grâce à Élise Gravel, les enfants, vous allez enfin réviser votre opinion sur le rat, cet éternel compagnon de l'Homme. Ce rat, que tout le monde pense connaître, est ici mis en scène dans des situation cocasses, voire loufoques, mais toujours en lien direct avec la réalité du personnage. Mal aimé, et surtout victime de préjugés, s'il ne fait pas de doute que ses rapports avec l'humanité sont souvent conflictuels, on se rendra vite compte que, bien souvent, à son sujet « c'est celui qui dit qui est ! » . Car tel est le ton de ce documentaire drôle et original, jamais ennuyeux, où le dessin d'humour a la part belle et dans lequel les gags foisonnent.

Très sympathique collection de petits documentaires humoristiques, Les petits dégoûtants des éditions le Pommier, s'intéressent à des petits êtres trop souvent méprisés mais qui peuvent être aussi pour les enfants, et même pour ceux qui ont grandi, l'objet d'une étrange fascination : la limace, le pou, le ver, et dans le cas précis le rat. Tous ceux qui déclenchent presque automatiquement à leur évocation un irrépressible « Beurk ». Mais pourquoi « Beurk » ? Sous leur innocent air répugnant, ces bestioles suscitent notre curiosité et réussissent à nous questionner sur nos propres attirances et répulsions, déjà précocement inscrites dans notre histoire enfantine. L'incontestable talent de l'auteur est de nous réconcilier avec elles en les transformant en héros comiques. Pas compliqué et redoutablement efficace.

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 21:55

Bravo l'artiste ! - les animaux

Écrit par Susie Brooks

Traduit de l'anglais par Stéphanie Scudiero

Photographies de Geoff Dann

Aux éditions Milan, 2014

Prix : 13,90 euros

A partir de 9 ans

Douze œuvres d'art inspirées à leurs auteurs par des animaux. A droite, une photographie de l’œuvre pleine page. A gauche, un commentaire et une présentation de l'artiste sur un volet qui se soulève. Sous le volet, une activité simple proposée aux enfants pour mieux s'approprier l’œuvre, en comprendre l'esprit et en aborder la technique. Ce documentaire attractif et bien conçu donne à voir, à comprendre et à pratiquer. Un lexique facilite l'accès aux informations et une liste du matériel utilisé permet de réaliser sans souci les activités plastiques. L'introduction s'adresse à l'enfant comme une invitation à exercer son propre talent selon ses affinités avec le travail de chaque artiste. Chacun y trouvera son bonheur, car les exemples choisis sont très diversifiés. Cela va du totem des indiens d'Amérique du Nord, au chien parfaitement réaliste peint par Sir Edwin Landseer, en passant par le traditionnel dragon qui s'enroule sur une assiette chinoise. De tous temps et dans de multiples cultures, l'animal a été une source d'émotion et d'expression créative.

Anonyme ou côté sur le marche de l'art, chacun des artistes témoigne de son attachement personnel pour les animaux ou de la place qu'ils occupent dans une civilisation. Certains nous parleront plus que d'autres, car leur célébrité nous a déjà permis de les côtoyer. Mais connaît-on vraiment leur relation à leurs modèles ? « Jamais ne n'ai rencontré un animal de compagnie que je n'ai pas aimé » écrit Andy Warhol, auteur du portrait saisissant de Maurice le teckel. Franz Marc, quant à lui, fasciné par les animaux, veut représenter leur vision du monde de l'intérieur. Sa vache jaune irradiant le bonheur exprime avec une évidence palpable les sentiments qu'il reconnaît à l'animal. Grâce à cet ingénieux documentaire, on peut compter sur les yeux de ces artistes pour rapprocher l'animal de notre cœur.

Voir les commentaires

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 21:08

couv ne nous mangez pas

couv vegan is loveVegan is love - Avoir du cœur et agir

Ne nous mangez pas ! – Vivre en respectant les animaux

Ecrits et illustrés par Ruby Roth

Traduits de l’anglais (US) par Laure Gall

Aux éditions L’Age d’Homme, 2013

Prix : 16 euros chacun

A partir de 9 ans

 

Né au Etats-Unis  au milieu du XXème siècle, le véganisme est une forme de philosophie encore peu connue du grand public. Cependant, le terme a franchi les frontières et commence à se faire entendre hors de son pays d’origine.  La Vegan Society en donne cette définition : « Le véganisme est le mode de vie qui cherche à exclure, autant qu'il est possible et réalisable, toute forme d'exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s'habiller, ou pour tout autre but . » Cette radicalité peut surprendre, voire inquiéter, en tant que façon nouvelle de considérer des usages établis. Il entre donc totalement dans le propos des éditions L’Age d’homme, implantées en Suisse, qui se veulent « une ouverture sur le monde », d’en apporter une approche facile d’accès pour les plus jeunes, mais qui pourra aussi répondre à la curiosité des adultes, par la publication récente et simultanée de ces deux albums. L’un comme l’autre traitent, dans un paragraphe illustré par page, chacune des thématiques du véganisme et consacrent leur conclusion à des moyens d’agir en application des idées développées.

Comme tout questionnement sur les relations entre l’humain et l’animal, le véganisme mérite d’être connu. Il est ici mis à la portée des enfants par un texte simple et factuel, s’adressant à l’intellect comme à la sensibilité. L’auteur en a elle-même réalisé les illustrations qui reflètent, dans un style vivant et personnel, plein de fraîcheur, la sincérité de ses convictions. On s’attardera volontiers sur telle double page qui plonge le lecteur dans la contemplation d’un monde tourmenté ou, au contraire, d’une scène de totale sérénité. L’auteure, américaine, est immergée dans une culture réputée pour son esprit novateur et pragmatique. C’est sans doute ce qui lui donne une facilité certaine pour exposer avec beaucoup de clarté l’essentiel d’une éthique aux multiples applications. Elle annonce ainsi en préambule « Beaucoup de gens savent que partout dans le monde des animaux sont maltraités. Pourtant, ils préfèrent ne pas y penser. Etre vegan implique de nous préoccuper de la façon dont nos choix aident les animaux ou leur font du mal. Nous sommes libres de créer la paix ou la souffrance dans le monde. » Objectif ambitieux certes, mais sans doute extrêmement motivant pour qui saura y reconnaître des préoccupations personnelles ou un certain esprit de justice toujours présent depuis l’enfance.

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 17:17

couv objectif campagne

Pars en expédition     

Ecrit par Marc Giraud                       

Aux éditions Delachaux et Niestlé jeunesse, 2009  

Prix : 25, 30 euros

A partir de 9 ans

 

Documentariste, animateur télé, écrivain et surtout passionné de nature, Marc Giraud a réalisé ce foisonnant et néanmoins très accessible documentaire selon un concept particulièrement original qui lui donne presque des allures de jeux de rôles. Les univers que recouvrent le terme de « campagne » étant aussi multiples que variés, l'auteur les caractérise d'après leur milieu, plus ou moins influencés par la présence humaine, du bord du chemin jusqu'à la ferme. Il propose à ses lecteurs, pour les parcourir, de s'identifier au portrait qui leur ressemble le plus : guide, botaniste, entomologiste, zoologiste ou éthologiste. Ainsi mis en situation, le jeune explorateur dispose non seulement d'un ouvrage théorique qui regorge d'informations, mais également d'un manuel pratique pour s'immerger dans la découverte de la vie méconnue et pourtant toute proche de la campagne qui l'entoure. Une méthode étonnante, captivante et réjouissante.

 

Afin de faciliter la compréhension des informations apportées, l'auteur a recours à des rapprochements faciles à saisir entre comportements humains et animaux. Il affûte le sens de l'observation en attirant l'attention sur des choses aussi banales qu'une bouse de vache ou un pissenlit. La nature devient alors le passionnant théâtre d'une série d'aventures dont on ne se lasse pas de suivre la progression. Qui aurait pu deviner, par exemple, qu'environ 120 espèces animales gravitent autour de l'ortie ? Comment imaginer que les ombellifères, comme la carotte sauvage, constituent de véritables pistes d'atterrissage pour les insectes, avec balisage intégré ? Les échanges entre les différents protagonistes de la vie sauvage prennent tous leur sens, et lorsque l'humain intervient, les critiques sur les conditions d'élevage nuisibles aux animaux ou la destruction des habitats ne sont pas épargnées. En revanche, la manière de bien nourrir et caresser un cheval ou une vache est parfaitement expliquée, schéma à l'appui ! On perçoit dans les conseils donnés et les activités proposées dans ce livre un souci constant de respecter les êtres sensibles qui font le bonheur de ce scientifique avisé.

 

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 21:04

 

couv copain des animaux

 

Le guide du jeune ami des animaux

 

Écrit par Stéphane Frattini et Stéphanie Ledu

 

Illustré par Loïc Méhée et Corine Delétraz

 

Aux Editions Milan Jeunesse, 2011

 

Prix : 19,90

 

A partir de 8 ans

 

Dans cette collection très prisée par les enfants, Milan relève le défi de traiter un vaste sujet en organisant ce documentaire en dix chapitres complémentaires consacrés effectivement aux diverses formes de la relation humain animal que revendique son intitulé : « copain ». On devine qu'il est abordé sous un angle favorable à une bonne entente entre les uns et les autres. Un cahier pratique permet de s'orienter dans cette somme d'informations grâce à un index, un glossaire, des adresses utiles et un choix de métiers en lien avec les animaux. Une mise en page lisible et colorée accroche le regard, des conseils pratiques peuvent déboucher sur des activités simples et abordables, les photos et les illustrations facilitent une observation attentive : ce « copain » plein de ressources a tout pour être apprécié de ses lecteurs.

 

Si les anecdotes ne manquent par pour entretenir l'intérêt des enfants, l'accent est mis sur la précision et le sérieux des informations fondées sur des bases scientifiques. Rétablissant des vérités et traquant les idées reçues, les auteurs parient sur l'approfondissement des connaissances pour favoriser le respect envers les animaux. La voix de leurs défenseurs se fait entendre, aussi bien envers la faune sauvage qu'en faveur des compagnons de longue date de l'humanité.  De précieux conseils aident à améliorer les relations avec les animaux de compagnie, mais aussi à composer avec ceux jugés « indésirables » ou dangereux. On pourra cependant regretter le manque d'approfondissement de la question de l'élevage, balayée en deux pages axées sur la sélection génétique, sans considération pour l'intérêt des animaux, alors qu'une critique argumentée s'exerce par ailleurs au sujet de l'expérimentation en laboratoire, des trafics et des massacres d'espèces menacées. Mais on appréciera la très belle photo qui conclut l'ouvrage avec cette citation bien connue de Gandhi « On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités ».

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 11:27

 

 

couv sales bêtes

 

Écrit et illustré par Gilles Bonotaux

Aux éditions Milan, 2006

Prix : 12 euros

A partir de 10 ans

 

Sous cette appellation peu flatteuse de « sales bêtes » se cache tout ce petit peuple qui gâche ordinairement la vie des humains par ses piqûres traîtresses, ses attaques massives, ses grouillements débordants ou, tout simplement, son aspect répugnant. Contre ce délit de « sales mandibules », Gilles Bonotaux s'érige en redresseur de torts. Dans ce recueil facétieux et néanmoins fort instructif, il dresse une drôle de galerie de portraits de cette famille de mal-aimés. Ces « sales bêtes » méritent-ils vraiment leur mauvaise réputation ? Ne les juge-t-on pas trop vite, ignorant que l'abeille sacrifie sa vie pour défendre sa ruche ou que la guêpe est une bâtisseuse hors pair dont le génie humain a su s'inspirer sans la moindre reconnaissance ? Du pou à la blatte, tous y passent, et si on ne peut nier les désagréments qu'ils causent à leurs hôtes involontaires, est-ce une raison pour s'estimer meilleur qu'eux et vouloir leur destruction totale ?

 

L'approche scientifique du sujet est assurément plus exigeante que le ton humoristique pourrait le laisser croire de prime abord. Mais on peut compter sur le talent de Gilles Bonotaux pour s'y retrouver dans les « embranchements », « classes », « ordres », « familles » ou « espèces » qui rebuteraient le débutant. Extrait d'un dialogue entre deux « sales » protagonistes : « Ce n'est pas trop compliqué pour des petits humains ? Non. Pas du tout. Le pou m'a dit qu'ils avaient de grosses têtes ». Même si cette lecture fort instructive et franchement hilarante ne réconcilie pas totalement l'humain avec les agaçantes petites créatures objets de sa réprobation, du moins devrait-elle l'inciter à davantage de modestie. L'illustration finale (qui ne sera pas ici révélée...) conclut pertinemment cette leçon.

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 19:54

 

couv respecterEcrit par Florence Pinaud

Illustré par Anne-Lise Combeaud

Aux éditions Actes sud junior (A petits pas), 2013

Prix : 12, 70 euros

A partir de 10 ans

 

En dressant le bilan de nos rapports avec les animaux depuis la nuit des temps, ce documentaire éclairant réussit à faire le tour de cette vaste question avec des explications simples et précises et un vocabulaire accessible aux jeunes lecteurs, même lorsqu'il traite de sujets scientifique complexes. Il met en perspectives les comportements humains à travers l'Histoire et la diversité des cultures, et met en évidence l'évolution d'un intérêt croissant pour le sort des animaux parallèlement l'intensification de leur exploitation. En citant ses sources et par ses nombreuses références, il engage le lecteur à élargir ses connaissances, et retient son attention par une multitudes d'anecdotes étonnantes et significatives.

 

On retrouve dans ce livre les qualités pédagogiques de la collection  A petits pas, sur un sujet de plus en plus présent dans les débats actuels sur la préservation du vivant. Si la défense des animaux trouve aujourd'hui un certain écho, ses premiers instigateurs demeurent méconnus du grand public. Le livre leur rend justice, tout comme il souligne l'influence de certains penseurs ou scientifiques sur la culture de leur époque ou de leurs pays. On constate ainsi une évidente évolution dans la façon dont les animaux sont perçus par les sociétés humaines, et certains traitements qui leur ont été infligés nous semblent désormais totalement insupportables : on ne condamne plus les chats noirs au bûcher ! En revanche, l'élevage industriel et l'érosion des habitats naturels sont pour les espèces domestiques ou sauvages de nouvelles atteintes qu'elles ont à subir à grande échelle.  Cependant, de récentes découvertes sur les comportements et compétences des animaux accompagnent le regain d'intérêt que soulèvent ces questions. Alors qu'une double page affiche avec une certaine ironie « les mauvaises raisons pour ne rien changer », le livre se conclut par un hommage aux défenseurs des animaux, qui donne quelques raisons d'espérer en  la poursuite favorable de cette évolution des mentalités.

Une lecture à compléter en s'abonnant au blog de l'auteur : http://unzoodanslatete.fr/

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 17:41

couv chien chaussettesEt autres questions farfelues sur le comportement des animaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrit par Caroline et Martine Laffon

Illustré par Anne Simon

Aux éditions De La Martinière jeunesse, 2008

Prix : 15,10 euros

A partir de 10 ans

 

 

Comme l'indique si bien son titre, cette petite encyclopédie de comportements animaux aborde des questions, en apparence farfelues, en réalité pertinentes, voire récurrentes dans la bouche des enfants. Un sommaire annonce les 91 sujets auquel le lecteur peut se rendre au gré des ses envies. Chacun est traité sur une seule page, les informations étant délivrées en cours paragraphes aérés, organisés autour d'une illustration humoristique, suivant un cheminement matérialisé par des pointillés depuis le titre en gros caractères évoquant une écriture enfantine. Leur diversité correspond bien au foisonnement que génère la curiosité enfantine : il ne s'organise ni selon les milieux ou les espèces, sauvages ou domestiques, mais rebondit, comme elle, sans relâche, en quête d'explications. Un index thématique en fin d'ouvrage sera cependant utile à ceux qui ont une recherche précise à faire.

 

Mais comment ces questions peuvent-elles refléter l'intérêt réel des enfants ? Leur choix montre qu'elles correspondent à celles qu'ils se posent à travers leurs interactions avec les animaux, ou en comparant leurs propres comportements avec ceux qu'ils observent chez eux. Parfois, elles abordent des problèmes sociaux (Les animaux font-ils la guerre?), ou philosophiques (Les animaux savent-ils qu'ils vont mourir?) qui concernent l'humanité tout entière. Les réponses sont argumentées, et même, sans complaisance pour cette dernière : «  On ne parle pas de guerre animale car on n'a pas observé, chez les animaux, une intention de tuer pour tuer. L'homme est le seul capable d'organiser des guerres destructrices. Pas de quoi se vanter ! », « En fin de compte, cela nous arrange peut-être de penser qu'un poulet, un bœuf, un cochon ne savent pas qu'on les envoie à l'abattoir, pour être tués quelques minutes plus tard et finir dans notre assiette ». La grande réussite de ce livre, outre d'avoir satisfait la curiosité du lecteur, est de l'avoir entretenue et développée, afin qu'elle poursuive gaiement son questionnement au delà des préjugés confortables ou de l'indifférence paresseuse.

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 20:08

 

couv Grrreeny doc

Créé par Midam

Adapté par Aracelli Cancino

Aux éditions Mad Fabrik, 2010

Prix : 10,05 euros

A partir de 10 ans

 

Quand Midam revisite le livre de la jungle pour en faire un documentaire en faveur de la sauvegarde de la planète, ça déménage ! Son héros, jeune tigre devenu vert après un bain dans un lac radioactif, est incollable sur les dangers qui menacent la nature et les moyens d'y remédier. Le livre commence par une introduction qui présente les débuts de Grrreeny dans la carrière écolo-rigologiste, et un trombinoscope complet de ses complices animaux, tous réellement habitants de la jungle indienne. On le constate donc : même si le ton est humoristique, la documentation est sérieuse et fidèle à la réalité. Ensuite, des chapitres thématiques abordent chaque sujet d'un point de vue insolite qui accroche tout de suite l'intérêt. Évidemment, les dessins de Midam ne sont pas pour rien dans l'approche particulièrement attractive d'un thème désormais amplement traité, qui donne envie d'en savoir davantage.

 

Comment ne pas avoir envie de marcher dans les traces de Grrreeny et de rejoindre sa bande d'amis ? Avec eux, on ne s'ennuie jamais. Si la vieille formule « apprendre en s'amusant » avait un sens, il serait parfaitement illustré par ce livre, mais radicalement réactualisé. Attention, le rire peut surgir à toutes les pages, et les informations en forme de gags ne sont pas près de passer à aux oubliettes. Midam réussit à faire de ses exposés en sciences naturelles des présentations claires, les rendant accessibles même aux plus réticents des jeunes lecteurs qui deviendront, entre autres, incollables sur les vautours éboueurs bénévoles ou les dégâts de la surpêche. Une excellente trouvaille à signaler : les abominables conseils de l'odieux M. Wrong, opportuniste jusqu'au bout des ongles, toujours prêt à faire des affaires sur le dos des espèces menacées. A suivre en bandes dessinées dans l'album « Vert un jour, vert toujours ».

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 20:08

 

couv Sauvenature

 

Les animaux en danger

Écrit par Anne Kalicky-Marchand

Aux éditions Flammarion, Père Castor (2012)

Prix : 12 euros

A partir de 9 ans

 

Les personnages de la série « Les Sauvenature » présentent 24 espèces d'animaux en danger dans différentes zones du globe. Chacune fait l'objet d'une double page illustrée de dessins et photos, comprenant une fiche signalétique, un descriptif, des informations sur les menaces qui pèsent sur elle et les solutions à leur apporter. Le livre se conclut par un répertoire des « maladies » de notre planète, une liste de 20 gestes à adopter au quotidien et des références à des organismes officiels œuvrant à la protection de la nature.

 

Avec sa présentation agréable et l'intervention de personnages appréciés des enfants, ce livre se laisse feuilleter avec plaisir. Il invite les lecteurs à un comportement responsable, relevant la part prépondérante de l'Homme dans la disparition des espèces. Un regret cependant : s'il relève à de multiples reprises l'impact des cultures et du surpâturage, il oublie de conseiller la diminution de la consommation de viande parmi les gestes essentiels à la protection de la nature. Ce n'est pas très cohérent quand on sait que 70 % des terres cultivées servent à nourrir le bétail, et non directement les humains. Cependant, les vrais Sauvenature possédant sans doute assez de curiosité et d'esprit critique, ils comprendront, à partir des faits exposés, quel rôle ils peuvent jouer eux-mêmes ou en aidant, près de chez eux, des associations au moins aussi actives que les instances officielles citées dans ce documentaire.

 

A noter : Les Sauvenature est un programme labellisé en 2010 par le Ministère de l'Ecologie.

 

 

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article