Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 21:08

couv ne nous mangez pas

couv vegan is loveVegan is love - Avoir du cœur et agir

Ne nous mangez pas ! – Vivre en respectant les animaux

Ecrits et illustrés par Ruby Roth

Traduits de l’anglais (US) par Laure Gall

Aux éditions L’Age d’Homme, 2013

Prix : 16 euros chacun

A partir de 9 ans

 

Né au Etats-Unis  au milieu du XXème siècle, le véganisme est une forme de philosophie encore peu connue du grand public. Cependant, le terme a franchi les frontières et commence à se faire entendre hors de son pays d’origine.  La Vegan Society en donne cette définition : « Le véganisme est le mode de vie qui cherche à exclure, autant qu'il est possible et réalisable, toute forme d'exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s'habiller, ou pour tout autre but . » Cette radicalité peut surprendre, voire inquiéter, en tant que façon nouvelle de considérer des usages établis. Il entre donc totalement dans le propos des éditions L’Age d’homme, implantées en Suisse, qui se veulent « une ouverture sur le monde », d’en apporter une approche facile d’accès pour les plus jeunes, mais qui pourra aussi répondre à la curiosité des adultes, par la publication récente et simultanée de ces deux albums. L’un comme l’autre traitent, dans un paragraphe illustré par page, chacune des thématiques du véganisme et consacrent leur conclusion à des moyens d’agir en application des idées développées.

Comme tout questionnement sur les relations entre l’humain et l’animal, le véganisme mérite d’être connu. Il est ici mis à la portée des enfants par un texte simple et factuel, s’adressant à l’intellect comme à la sensibilité. L’auteur en a elle-même réalisé les illustrations qui reflètent, dans un style vivant et personnel, plein de fraîcheur, la sincérité de ses convictions. On s’attardera volontiers sur telle double page qui plonge le lecteur dans la contemplation d’un monde tourmenté ou, au contraire, d’une scène de totale sérénité. L’auteure, américaine, est immergée dans une culture réputée pour son esprit novateur et pragmatique. C’est sans doute ce qui lui donne une facilité certaine pour exposer avec beaucoup de clarté l’essentiel d’une éthique aux multiples applications. Elle annonce ainsi en préambule « Beaucoup de gens savent que partout dans le monde des animaux sont maltraités. Pourtant, ils préfèrent ne pas y penser. Etre vegan implique de nous préoccuper de la façon dont nos choix aident les animaux ou leur font du mal. Nous sommes libres de créer la paix ou la souffrance dans le monde. » Objectif ambitieux certes, mais sans doute extrêmement motivant pour qui saura y reconnaître des préoccupations personnelles ou un certain esprit de justice toujours présent depuis l’enfance.

Partager cet article

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article

commentaires