Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 11:27

couv Octave daurade

Octave et la daurade royale

Scénario de David Chauvel

Dessin d'Alfred

Aux éditions Delcourt, 2004

Prix : 9,95

A partir de 8 ans

 

A lire aussi : Octave et le cachalot, Octave et le manchot papou, Octave et le fou de Bassan

 

Octave vit au bord de la mer avec sa maman. Ce jour là, il reçoit la visite de son grand-père . Il l'invite à pêcher la daurade le lendemain matin avant l'aube, ce qui ne l'enchante guère. Une fois sur la plage, tandis que son grand-père s'est endormi, Octave se laisse entraîner au fond de la mer, agrippé à sa canne à pêche. Il y rencontre Aurata, la reine des daurades royales. Elle lui demande son aide pour mettre hors d'état de nuire un chalutier qui sème la désolation en détruisant toute vie dans le monde marin.

 

Par son innocence et son grand cœur, Octave nous est tout de suite sympathique. Ses réflexions pleines de fraîcheur, sa résolution à braver le danger en font un héros proche des enfants. Comme eux, il s'indigne contre l'injustice et s'incarne volontiers en redresseur de tord. Familier de la mer, l'enfant comprend spontanément les dangers qui la menacent. La surpêche en est l'un des plus graves, et l'image des poissons pris au piège dans le filet du chalutier est on ne peut plus explicite pour les jeunes lecteurs. Le sujet est d'importance, car c'est de là que provient l'immense majorité des poissons proposés aux consommateurs. Mais malheureusement, la pêche artisanale pratiquée par les voisins d'Octave ne remplace pas cette pêche industrielle ; elle ne fait que s'y ajouter, tout comme celle pratiquée par les plaisanciers pour leurs loisirs.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lénah 28/08/2012 17:55


J'aime beaucoup cette série, où la force des images, des expressions, et un minimum de texte plein de poésie, suffisent à nous transmettre des émotions et des compréhensions.