Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 14:08

 

Miss AnnieScénario : Frank Le Gall

Dessin : Flore Balthazar

Aux éditions Dupuis, 2010
Prix : 14, 50 euros

A partir de 8 ans

 

 

 

Miss Annie vit avec ses humains de compagnie, mais nous n'en verrons pas le bout du nez, car tout se passe à hauteur de chat. Nous faisons donc connaissance, par son intermédiaire, de Sonpapa, écrivain en attente de publication, de Dadame, aux journées bien occupées et de la jeune Sarah, accaparée par ses conversations téléphoniques. L'autre animal de la maison est une souris. Contre toute attente, une amitié s'installe entre Miss Annie et cette dernière, à qui elle donne le nom de Keshia. Elle lui confie ses impressions et son envie de découvrir le vaste monde. Envie satisfaite un jour de fenêtre laissée ouverte. Deux anciens l'initient alors aux mystères et aux dangers du dehors. C'est qu'elle promet, cette petite jeune qui se pose des questions et défie l'implacable loi de l'instinct.

 

 

Avec miss Annie, nous sommes entraînés dans un incessant va-et-vient entre interprétation humaine et féline de la vie, qui parfois s'entrechoquent et se mêlent. Dans son langage, d'abord, car nous, lecteurs, avons accès aux pensées de Miss Annie, tandis que sa famille ne perçoit que ses roucoulades et miaulements. Dans ses attitudes, aussi, qui traduisent le bien-être, la ruse, le plaisir, l'agacement, dans un code que notre familiarité avec les chats nous a appris a reconnaître. Alors, lorsqu'elle sent en elle une force qui s'oppose à l'évidence de l'instinct, nous sommes attentifs à son discours, face à ses congénères détenteurs du savoir ancestral :

« Notre instinct nous commande de dénicher les œufs et les oiseaux...

-Comme leur instinct leur commande de s'envoler en nous voyant 

- C'est idiot ! Nous sommes bien assez nourris, il me semble ! Pourquoi faire du mal à des oiseaux innocents ?

- Nul n'est innocent s'il vit, Miss Annie.

- C'est votre amitié avec cette Keshia qui vous met ces idées saugrenues dans la tête.

- Peut-être bien... Il faudra que je pense à la remercier, alors... »

 

Cette chatonne qui raisonne fait écho aux changements qui se produisent lorsqu'on l'on prend en considération les intérêts et la sensibilité de l'autre, une façon pour l'homme de cultiver le propre de son animalité particulière.

Partager cet article

Repost 0

commentaires