Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 11:27

 

 

couv sales bêtes

 

Écrit et illustré par Gilles Bonotaux

Aux éditions Milan, 2006

Prix : 12 euros

A partir de 10 ans

 

Sous cette appellation peu flatteuse de « sales bêtes » se cache tout ce petit peuple qui gâche ordinairement la vie des humains par ses piqûres traîtresses, ses attaques massives, ses grouillements débordants ou, tout simplement, son aspect répugnant. Contre ce délit de « sales mandibules », Gilles Bonotaux s'érige en redresseur de torts. Dans ce recueil facétieux et néanmoins fort instructif, il dresse une drôle de galerie de portraits de cette famille de mal-aimés. Ces « sales bêtes » méritent-ils vraiment leur mauvaise réputation ? Ne les juge-t-on pas trop vite, ignorant que l'abeille sacrifie sa vie pour défendre sa ruche ou que la guêpe est une bâtisseuse hors pair dont le génie humain a su s'inspirer sans la moindre reconnaissance ? Du pou à la blatte, tous y passent, et si on ne peut nier les désagréments qu'ils causent à leurs hôtes involontaires, est-ce une raison pour s'estimer meilleur qu'eux et vouloir leur destruction totale ?

 

L'approche scientifique du sujet est assurément plus exigeante que le ton humoristique pourrait le laisser croire de prime abord. Mais on peut compter sur le talent de Gilles Bonotaux pour s'y retrouver dans les « embranchements », « classes », « ordres », « familles » ou « espèces » qui rebuteraient le débutant. Extrait d'un dialogue entre deux « sales » protagonistes : « Ce n'est pas trop compliqué pour des petits humains ? Non. Pas du tout. Le pou m'a dit qu'ils avaient de grosses têtes ». Même si cette lecture fort instructive et franchement hilarante ne réconcilie pas totalement l'humain avec les agaçantes petites créatures objets de sa réprobation, du moins devrait-elle l'inciter à davantage de modestie. L'illustration finale (qui ne sera pas ici révélée...) conclut pertinemment cette leçon.

Partager cet article

Repost 0
Published by libr - dans Documentaire
commenter cet article

commentaires