Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 20:30

 

couv orang outan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecrit par Valérie Dayre

Aux éditions Thierry Magnier

(Petite poche), 2010

Prix : 5 euros

A partir de 12 ans

 

 

Lorsqu'il annonce à se mère « Je suis le dernier orang-outan », Gaëtan prophétise à la fois son avenir et celui de toute une espèce. En effet, son aspect commence à changer, il ne prononce plus un mot et finalement, se transforme peu à peu en un véritable orang-outan. Dès lors, il n'est plus soigné comme une personne, mais, transféré dans une sinistre cellule du muséum d'histoire naturelle, il se met à dépérir, victime de ce que l'on qualifie d'empathie pathologique.

 

En utilisant le procédé de la métamorphose, Valérie Dayre éprouve les limites que l'humain pose entre lui et les autres animaux. Gaëtan, en devenant Pati-Pato, perd ses facultés intellectuelles, manifestées dans la parole ou l'écriture, montre des signes d'affection déroutants, et sombre dans un mal de vivre dont chacun peut observer les signes. La recherche des causes et des remèdes de sa maladie métaphorique autant que métamorphique moque la vanité d’une certaine science, et l'emballement médiatique autour de ce phénomène inédit, celle des engouements de masse, aussi éphémères que superficiels.

 

Un texte court, dense et poignant, qualités qui caractérisent cette collection originale, plébiscité par les jeunes lecteurs. On ne peut s'empêcher de penser au film de Patrick Rouxel, Green, sur la déforestation en Indonésie, et au regard d'infinie détresse de la petite guenon privée de raison de vivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by libr - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Géraldine 09/03/2013 18:10


J'ai découvert ce texte en lecture à voix haute, lors d'un café littéraire sur la science fiction : très impressionnée !