Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 20:35

couv chimpanzé

série Safari Nature

Ecrit par Elisabeth Laird

Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio         

Aux éditions Gallimard (folio junior), 2001

Prix : 6, 30

A partir de 9 ans

 

L'avion où voyage la jeune Afra est pris dans une tempête et doit atterrir d'urgence au cœur de la forêt congolaise. Avec Mwape, son compagnon de voyage, elle est témoin d'un trafic d'animaux sauvages et entreprend le sauvetage d'un jeune chimpanzé dont la mère a été tuée par des chasseurs.

Armés de leur seul courage, bravant les dangers de la jungle et les milices armées, ils traversent la frontière pour se rendre en Zambie où une réserve pourra recueillir leur petit protégé.

Tandis que les Pygmées, habitants traditionnels de la forêt, vivaient en équilibre avec leur milieu, les occidentaux qui s'y sont implantés n'y voient qu'un moyen de s'enrichir en la détruisant et en pervertissant les peuples autochtones. Cependant, certains d'entre eux réagissent contre cette exploitation effrénée, mettant leurs compétences scientifiques au service de la préservation de la nature menacée. L'histoire de Lucky, ce jeune singe attendrissant ne peut qu'émouvoir ses cousins humains, qui reconnaîtront dans son comportement des attitudes très proches des leurs. Ces similitudes interrogent sur la limite que les Hommes instituent avec les autres espèces et qui les autorisent à les vendre, les utiliser, les consommer. Certains sont amateurs de viande de brousse, d'autres sont choqués par ce commerce. Cependant, des animaux moins familiers que ce jeune chimpanzé auraient sans doute plus de mal à faire admettre leur droit de vivre en paix et à trouver des défenseurs. Heureusement, on peut compter sur des personnes qui, comme Afra, proclament haut et fort leur conviction « Tous les animaux sont différents, comme les humains. Ils ont chacun leur personnalité, même les plus petites créatures, même les oiseaux. Et ils ne font jamais rien sans raison. C'est une sorte de défi d'essayer de pénétrer dans leur tête pour comprendre ce qu'ils pensent et ce qu'ils veulent. Alors vraiment, je trouve qu'ils ont le droit de vivre ! Et qui a dit que les hommes avaient le droit de tuer les animaux sauvages et de les éliminer de la surface de la planète ? De les manger ? De les vendre et de les acheter comme de vulgaires produits ?  De les enfermer dans des cages ? De détruire leurs forêts ? » Les lecteurs de ce livre ne manqueront pas de partager son indignation.

Partager cet article

Repost 0
Published by libr - dans Roman
commenter cet article

commentaires