Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 22:45

9782352410591FS[2]

L'animal le plus dangereux du monde

Ecrit par Michel Escoffier

Illustré par Matthieu Maudet

Aux éditions Frimousse, 2010, collection Maxi Boom

Prix : 13 euros.

A partir de 5 ans

 

 

Dans le paisible crépuscule de la savane africaine, un chasseur est à l'affût. Il repère sa proie : une antilope. Mais un papillon posé sur son fusil l'empêche de tirer et le persuade d'aller exercer sa bravoure ailleurs en traquant un animal bien plus dangereux. Le quel animal, un serpent, l'oriente vers encore plus dangereux que lui. D'un animal à l'autre, nous découvrirons à la fin de l'histoire qui est finalement « l'animal le plus dangereux du monde. »

 

Ce livre est tout d'abord un très bel objet, agréable à manipuler, avec son papier épais dont la qualité fait ressortir l'éclat des couleurs. Chaque scène se déploie sur une double page dans une savane  brillant de tous ses feux, jusqu'à la tombée de la nuit qui vient conclure l'action.

Les animaux que menace notre chasseur, pour la circonstance doués de la parole, sont ceux qui suscitent d'ordinaire la peur ou de la méfiance. Mais leur réputation ne reflète pas la réalité. Ces créatures sont bien plus redoutables par leur espièglerie et leur astuce que par leur agressivité. Les dialogues entre le chasseur et les chassés, maniant avec bonheur l'humour irrévérencieux, s'inscrivent dans un dessin irrésistible de drôlerie. Malgré sa forme totalement loufoque, cette histoire qui fait mine de ne pas se prendre au sérieux attire notre attention sur un constat bien réel : par son comportement vindicatif et irresponsable, l'homme met gravement en danger la survie des autres espèces. Dans un ouvrage savant, on parlerait « d'érosion de la biodiversité ».

Partager cet article

Repost 0
Published by libr - dans Album
commenter cet article

commentaires