Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 21:24

9782266195195FS

Les dragons, tout le monde la sait, sont des monstres terribles, destructeurs et affamés. C'est en effet ce qu'à lu Kenny, le petit lapin, dans un des livres de son ami Georges le libraire « Le bestiaire royal de sa majesté », au chapitre « Dragons ». Il en était donc persuadé jusqu'à sa rencontre avec Grahame, dragon énorme et recouvert d'écailles, effrayant et aussi très affamé, certes, mais de soufflés, de carottes glacées, de purée de pommes de terres et surtout, surtout, de crème brûlée, dessert très facile à réussir par un dragon, il est vrai. Seulement voilà : Kenny est le seul à le savoir. Face à lui, tout le village s'organise pour partir à la chasse au monstre, y compris Georges, qui a reçu du roi la mission de mettre l'intrus hors d'état de nuire.

Kenny n'a pas de difficultés à faire changer ses parents d'avis au sujet de son nouvel ami, avec qui il partage le goût des arts et de la littérature. Mais avec les autres habitants de Rond-le-Ruisseau, c'est plus compliqué. Cette entreprise périlleuse lui donne la sensation d'avoir « des cailloux dans le ventre », mais aussi la « flamme » nécessaire pour défendre une juste cause en s'opposant aux préjugés et à l'hostilité de la foule. Un habile stratagème lui permettra de retourner la situation avec la complicité de sa famille, et même de Georges, son ami de toujours, qui sait si bien le comprendre. C'est ainsi que le roi, lui aussi, révisera son opinion sur Grahame et l'invitera à partager au palais sa fameuse Tarte Autrichienne à la Framboise.

Les amateurs de Fantasy reconnaîtront le style de l'un des auteurs des célèbres Chroniques de Spiderwick qui met dans la bouche de son dragon cultivé et raffiné des paroles à méditer : « J'ai plaisir à découvrir le monde et ses merveilles, pas à le détruire », ou encore « J'ai toujours vécu selon cette maxime : vivre et laisser vivre ». Car cette jolie histoire pleine de charme n'est pas aussi innocente qu'il y paraît, et sèmera, n'en doutons pas, quelques graines de sagesse dans le cœur des « petits lapins » qui la liront.

 

Kenny & le dragon

Ecrit et illustré par Tony DiTerlizzi

Traduit de l'Anglais (Etats Unis) par Florence Budon

Aux Editions, collection  Pocket Jeunesse, 2010

A partir de 9 ans

Partager cet article

Repost 0
Published by libr - dans Roman
commenter cet article

commentaires