Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Une sélection commentée de livres jeunesse s'intéressant aux relations humain/animal.

 

Rechercher

Catégories

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 20:32

couv forêt paresseux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrit par Sophie Strady

Illustré et réalisé par Anouck Boisrobert et Louis Rigaud

Aux éditions Hélium, 2011

Prix : 15,90 euros

A partir de 6 ans

 

A la fois livre jeu et livre animé, cet album invite le lecteur à rechercher le paresseux, petit animal accroché aux branches des arbres qui se dressent à chaque page tournée, par un ingénieux système de pop up. La forêt intacte du début est peu à peu rasée par des engins, jusqu'à ce que, tous ses habitants ayant fuit, il ne reste plus que le paresseux désormais bien facile à repérer. Mais heureusement, il réussit à échapper au désastre grâce à l'intervention d'un humain qui répare les dégâts causés par ses congénères. La forêt repousse, les animaux peuvent enfin regagner leur habitat naturel.

 

Voici une pure merveille qui réussit à  évoquer avec subtilité un sujet dramatique : la destruction de la forêt tropicale. Le choix du paresseux situe l'action dans le continent américain. Sa douceur et sa placidité contrastent avec la brutalité des machines de mort. En se mettant à sa recherche, le jeune lecteur est amené à s'intéresser à son sort, tandis que le danger se fait de plus en plus menaçant au fil des pages. La déforestation, pareillement révoltante sur chaque continent, y est causée par des motifs différents : plantation de palmiers à huile, utilisation du bois pour l'ameublement, papeterie... Le cas particulier de l'Amérique du sud, évoqué ici, concerne plutôt l'implantation de zones de pâturages pour d'immenses troupeaux ou de cultures de soja pour l'alimentation du bétail, destinées à fournir de la viande au monde entier. Face aux énormes intérêts financiers en jeu, la vie du petit paresseux ne pèse pas lourd. Aux enfants qui demanderont pourquoi on détruit sa forêt, il ne sera peut-être pas facile d'expliquer que leur steak ou leur yaourt y sont probablement pour quelque chose, mais ça pourrait bien les intéresser. D'autant que la fin de l'histoire incite plus à l'espoir et à l'action qu'au défaitisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by libr - dans Album
commenter cet article

commentaires

herisson08 03/03/2013 20:23


J'aime beaucoup ce genre de livre jeu intéressant!